À propos

Toute l'histoire

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez un bout de moi au travers de cet article où je réponds à vos questions en toute transparence.

Ce n'est pas un exercice facile mais il fallait que je vous en dise un peu plus sur moi au bout de presque 20 ans d'activité dans la décoration !

Marjorie Muzy, selfie Musée du Louvres

- « Marjorie, peux-tu nous révéler qui tu es ? »
-  « C’est avec plaisir que je vais me prêter à me dévoiler !
Aujourd’hui, je suis décoratrice d’intérieurs mais voici mon parcours.
Je suis née à Reims dans les années 80 et y ai vécu 18 ans. Ma maman s’est prise de passion pour les brocantes alors que j’étais petite. C’est donc les dimanches matins, entre Mars et Octobre, levée à l’aube, manteaux et cache-nez (oui oui ça s’appelait comme ça), sacs à dos et lampes torches que nous chinions dans les villages champenois à l'affût de trésors. J’ai baigné avec des gens qui parlaient Lalique, Daum, Cristal de bohème, Emaux de Longwy, dorure, patine, biscuit, Style Louis XV, Renaissance, Art Nouveau (...)
Mon temps était également consacré au sport et en particulier à l'athlétisme. Si vous me cherchiez, vous pouviez me trouver sur le stade d'athlétisme de Reims j'y était toujours avec une perche (pour sauter), un marteau (celui que l'on lance), un baton de relai ou un rateau (celui qui permet de ratisser le bac pour les sauts) à la main. Mais l'adolescence et les choix de vie m'ont conduite vers d'autres chemins. J'y ai toutefois beaucoup appris sur le corps, sur moi, sur le dépassement de soi, la douleur et l'esprit d'équipe. J'ai silloné la France pour les compétitions et les chansons de bus m'ont rendue aphone tous les lundis pendant quelques années !


Après un bac général, j'ai quitté Reims pour Paris, ma ville de coeur. J'y ai poursuivis mes études de commerce et marketing en alternance, voici alors mes débuts dans la vie active,  dans une filiale d’une grande enseigne d’ameublement spécialisée dans le mobilier colonial, grande tendance à l’époque ! J’y ai exploré l’envers du décor, de la gestion de magasin à la mise en valeur des produits, de la vente sur la Foire de Paris ou salon de la décoration à l’organisation et la mise en scène des stands (...). Ce fut des expériences très enrichissantes.


Puis je suis rentrée comme responsable de magasin chez un concessionnaire d’un fabricant de mobilier français. C’est là que j’ai appris comment on concevait un meuble, comment on le fabriquait et comment on pouvait raconter de belles histoires en aménageant et décorant les intérieurs.
J’ai pu profiter d’une formation de décorateur d’intérieur en interne et c’est à ce moment là que j’ai su que je voulais en faire mon métier à part entière. Mais je voulais quand même avoir des bases solides et me sentais encore un peu jeune pour l’entreprenariat.

J’ai ensuite intégré une enseigne spécialisée dans le gain de place et à Paris autant dire qu’il y avait de la demande. Je me suis perfectionnée sur les plans, l’aménagement et agencement de tous petits espaces ainsi que sur la création de mobilier sur mesure.

Puis j’ai fondé ma petite famille et suis venue vivre en Seine et Marne dans une belle et grande maison briarde.
J’ai décidé en 2016 de me créer mon propre emploi en créant mon agence Aménagement d’intérieurs et vivre de ma passion.

Et voilà comment depuis plus de 20 ans, j’accompagne mes clients dans leurs problématiques d’aménagement de l’espace et de décoration d’intérieur.
Le nom d'Aménagement d'intérieurs est venu naturellement car pour moi il faut d'abord répondre aux questions d'aménagements et d'agencement de l'espace, de circulations et de lumière puis la décoration en découle naturellement grâce à l'écoute des goûts de mes clients.
Je travaille en tenant compte le plus possible de l’environnement de la personne, de ses modes de vie, de la composition du foyer, de la construction du bien (...) pour faire des intérieurs sur mesure. Un intérieur réussi est celui qui ressemble à son propriétaire. C’est un peu comme un reflet de soi, un livre que l’on pourrait parcourir sur l’histoire, le caractère, les passions et les aspirations de son ou ses occupants.
Dans la mesure du possible j’essaie qu’un intérieur raconte une histoire, que ce soit un intérieur pour un particulier (une maison, un appartement) ou un professionnel (bureau, local commercial).»


- « Quelle est ta clientèle ? »
« Depuis 6 ans maintenant que j'exerce à mon compte, j'ai vu passer toutes sortes de clients. Des particuliers, des professionnels et comme souvent c'est une histoire de confiance. J'ai la chance que les clients me recommandent et je dois dire que le bouche à oreille est ma meilleurs publicité.
J'ai ainsi pu voir plusieurs profils, des familles, des jeunes propriétaires, des investisseurs, des entreprises, des commercants, des restaurateurs (...).

J'adore concevoir des projets pour des familles, à mesure que le projet se dessine c'est un peu comme si je faisais partie de leur famille. Ils m' ouvrent leur porte, leur intimité, me livrent leurs envies, leurs émotions, c'est une confiance mutuelle qui doit s'instaurer car c'est la réussite du projet qui se joue. Elaborer un aménagement et une décoration ne peut selon moi se faire sans connaître un minimum son client. Nous partageons beaucoup et c'est aussi naturellement que je reste en contact avec tous mes clients.

J'aime aussi beaucoup travailler avec des commercants. Trouver un univers qui correspond à leur image, leurs valeurs (...). Mon parcours professionnels dans le commerce m'a beaucoup appris et je pense qu'il m'est utile dans la conception et le conseil que je peux apporter à mes clients professionnels. Car la décoration doit tenir compte de beaucoup de paramètres dont l'identité graphique, le domaine de compétence, l'orientation de l'entreprise, la cible (...) rien est à négliger et c'est un travail en étroite collaboration.
C'est aussi une très belle aventure humaine qui se joue car j'ai la chance de partager les premières émotions de mes clients lorsque je leur dévoile le projet. Souvent ils investissent toutes leurs économies, c'est aussi le rêve d'une vie et ce sont des moments magiques.»

 
- « C'est comment chez toi ? »
« J’habite une maison ancienne, en pierre, une briarde de 1780. Cette maison c’était un coup de coeur : des poutres, des voûtains, des grandes pièces, un jardin avec un potager, une dépendance à refaire entièrement (...) le rêve pour une maison à la campagne ! Nichée entre la forêt et les champs, loin du tumulte de la ville propice à une vie de famille douce et heureuse.

Mon mari travaille  à la maison presque à 100% de son temps et cet écrin est parfait, il correspond à nos caractères et notre façon de concevoir notre vie de famille.

Elle était en plutôt bon état, on a fait quelques travaux de second oeuvre et revu une grande partie de la décoration nous même (il me reste l’escalier qui n’a pas encore subi de changement mais ça ne saurait tarder).

Côté style c’est très difficile pour moi de choisir, j’aime tout. Alors pour cette maison j’ai opté pour une décoration qui lui correspond; plutôt dans une harmonie maison de campagne, chic et authentique. Les peintures dans les pièces de vie sont sobres, des teintes douces et neutres (lin, grège, blanc, rose poudré et gris) qui laissent entrer la lumière, mettent les murs en pierre en valeur et permettent toutes les fantaisies à l’accessoire. Du mobilier de récupération à 80%, chiné, restauré et parfois relooké par mes soins et des objets déco avec une âme, des anciens miroirs, des brocs émaillés, des cloches de mariés, des dames jeanne (...) des illustrations botaniques et quelques pièces plus actuelles (et fonctionnelles) de designers. La part de mon budget déco est très petite, je privilégie les brocantes, trocs avec les copines et les sites d'occasion. C'est assez chronophage mais je suis tellement heureuse quand je trouve l'objet qui correspond tout à fait à mon besoin. Je ne suis pas une grande consommatrice de déco, je préfère un objet qui sera certes beau mais aussi utile !

Un comble pour une décoratrice vous ne trouvez pas ?
Mais à une époque où tout va trés vite (les modes, le consumérisme...), je suis tout à fait en adéquation avec ce fonctionnement.

J’aime particulièrement les éclairages indirects, les petites lampes et bougies disséminées un peu partout, les lanternes et les guirlandes, qui créaient une atmosphère intimiste.

Côté matières, le mélange du lin et du velour, mes 2 chouchous sont à l’honneur dans la maison au travers de coussins, de linges de lit, de rideaux, de chaises, de canapés et fauteuils.

Ma pièce préférée c’est la cuisine, le coeur de la maison au sens propre comme au figuré. C’est un passage obligé pour passer d’une pièce à l’autre et on y passe beaucoup de temps. Autre pièce, chère à mon coeur, mais pour une toute autre raison, les WC, ma fille y est née !!! Oui je sais, c’est incongru mais véridique.

Je change assez souvent les éléments de place, je n’aime pas trop les choses figées, il faut que ça bouge et que ça vive, que ça s’adapte à mes envies et mes besoins. Un intérieur doux, apaisant et chaleureux et qui laisse à ses habitants des espaces pour s’exprimer : créer, jouer, cuisiner, recevoir et partager d’agréables moments en famille ou entre amis.

Un aménagement et une décoration en harmonie avec mes goûts, plutôt variés mais j’essaie de me canaliser, et qui respectent l’âme de la maison. »

Le bonheur d'exercer un metier passionnant